Angkor 2

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 19

La ville à la campagne, éclatement du territoire Alors que la ville s’étend dans toutes les directions en annexant, on l’a vu, de vastes espaces agricoles, les rizières qui constituaient l’horizon traditionnel du paysage urbain disparaissent dans de vastes friches. Le paysage de la ville s’égrène désormais dans un no man’s land, empêchant tout contact visuel avec la vie rurale, ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 18

Le patrimoine archéologique ignoré Avec l’inscription du site d’Angkor au patrimoine mondial et l’appareil législatif associé, il était entendu que le patrimoine archéolo¬gique englobé dans la ville serait lui aussi suffisamment reconnu pour être pris en compte. La douzaine d’emplacements de sanctuaires, d’anciens bassins et de grands canaux angkoriens qui ponctuaient Siem Reap auraient pu structurer son développement. N’ayant pas ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 17

Conservation et développement : au-delà des mots ? La priorité donnée au secteur privé ne s’accompagne pas d’une planifi¬cation urbaine clairement définie. Alors que, depuis une dizaine d’années, rapports d’experts et discours officiels soulignent et mettent en avant régulièrement la nécessité pour la ville d’allier « conservation et développement », force est de reconnaître que le premier terme a été ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 16

Le nord-est ne présentait qu’une étroite bande d’habitat tradi¬tionnel le long de la rivière, des villages égrenés au rythme de quelques monastères, dont l’arrière des parcelles donnait directement sur les rizières. Si les rives n’ont guère changé, hormis les squats, la bande bâtie s’est densifiée, minéralisée et étendue vers le nord et dans le parc d’Angkor. Une deuxième épaisseur d’habitat, ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 15

Les administrations délocalisées Le phénomène dual d’expansion et de transformation de la ville est en parallèle renforcé par la migration vers la périphérie de nombreux édifices administratifs. Amorcée dès avant les élections de 1993 avec l’implantation du siège d’un grand parti politique dans l’ex-résidence du gouverneur, la politique de cession du domaine public a porté dans un premier temps sur ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 14

Surenchère des compartiments et des complexes immobiliers Auparavant limités autour des marchés où ils formaient quelques ensembles homogènes à destination commerciale, les compartiments se répandent à travers la ville et participent tant à la minéralisation de celle-ci qu’à sa mutation vers une ville de services privés. Cette évolu¬tion était restée modeste en termes de surface, mais désormais basée sur l’implantation ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 13

Le boom hôtelier L’aspect le plus évident de ce phénomène est de loin l’hôtellerie. Alors que seuls trois hôtels – bas de gamme – étaient disponibles en 1992, la ville possède aujourd’hui quelque 150 hôtels, dont la moitié d’une capacité supérieure à 50 chambres (moins d’une dizaine de classe internationale), et un nombre équivalent de guest-houses. Siem Reap offre désormais ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 12

Après la chute du régime khmer rouge en 1979, la ville se repeupla sans grand changement organisationnel, hormis nombre de litiges privés et la création d’un nouveau marché, le Psar Leu (marché d’en haut), volontairement excentré pour des raisons de sécurité. Situé à deux kilomètres du centre sur la RN6, il fut attaqué, incendié puis reconstruit. Et même si une ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 11

11. SIEM REAP BOULEVERSÉE: DYNAMIQUE TOURISTIQUE ET URBANISATION Aline Hetreau-Pottier Avec 70 000 habitants, la ville de Siem Reap, chef-lieu de la province du même nom, occupe désormais une place singulière au Cambodge. En plus de ses fonctions administratives, commerciales et résidentielles, sa proximité avec le site d’Angkor lui donne un statut de pôle touris¬tique international qui s’est nettement affirmé ... Read More »

PROTECTION ET DÉVELOPPEMENT 10

Le zonage qui a été élaboré dans la région de Siem Reap-Angkor propose à travers la zone 5 – périmètre de développement socio-éco¬nomique et culturel de la région de Siem Reap-Angkor- de tapisser l’entièreté du territoire considéré pour le soumettre au contrôle d’ins¬tances étatiques et pour orienter son développement. Ce tapissage avait pour vocation d’atténuer l’effet de limites entre le ... Read More »