Voyage En Asie 6

LE TIBET 32

A mesure que nous avancions, le pays devenait plus fertile et moins montagneux. Enfin nous arrivâmes au milieu des vastes et magnifiques pâturages du Koukou-Noor. La végétation y est si vigoureuse que les herbes montaient jusqu’au ventre de nos chameaux. Bientôt nous découvrîmes loin devant nous, tout à fait à l’horizon, comme un large ruban argenté, au-dessus duquel flottaient de ... Read More »

LE TIBET 31

Les lamas médecins attachent une importance extrême à l’inspection de l’urine du malade. Il leur en faut plusieurs échantillons, recueillis à diverses heures du jour et de la nuit. Ils l’examinent avec l’attention la plus minutieuse, et tiennent un grand compte de tous les changements que subit sa coloration. Ils la battent à plusieurs reprises avec une spatule en bois, ... Read More »

LE TIBET 30

Le luxe et la variété des matières combustibles, dont jouissent les nations privilégiées de l’Europe, ont dû probablement les dispenser de faire des études approfondies sur les diverses qualités d’argols. Il n’en a pas été ainsi parmi les peuples pasteurs et nomades; une longue expérience leur a permis de classifier les argols avec un talent d’appréciation qui ne laisse rien ... Read More »

LE TIBET 29

Par la suite, je m’abstins d’émettre la moindre remarque sur le grossier entêtement de mon munshi, mais je revins néanmoins sur l’incident en me félicitant du changement survenu chez le jeune Tibétain: j’observai que, depuis qu’il avait reçu une claque de ma main, l’enfant était remarquaablement obéissant et attentif et se montrait fort empressé à me servir. «Quand donc T ... Read More »

LE TIBET 28

J’appris par la suite que ma conduite avait été jugée extrêmement audacieuse : l’étranger que j’étais avait osé rejeter l’argent d’un Chinois! Mon munshi ne me fit aucun reproche: il estimait lui aussi que les bornes de la décence avaient été franchies. Je lui expliquai que j’avais écouté mon interlocuteur avec patience et bienveillance, mais que ma bonté n’avait fait ... Read More »

LE TIBET 27

Je caressai donc l’espoir d’être prié (ou contraint) de quitter le Tibet via la Chine: j’espérais que les cols du Bhoutan et les routes du Népal me seraient interdits par les mandarins jaloux. Des Chinois me demandèrent si je souhaitais traverser la province du Sichuan, et la question fut également posée à mon munshi. Certains pensaient que cette route était ... Read More »

LE TIBET 26

Quand il apprit qu’un grand nombre de Chinois et de Tibétains sollicitaient mes soins médicaux, le mandarin Tatar se montra fort mécontent; et, bien qu’il n’eût interdit à personne de me consulter, beaucoup furent dissuadés de faire le siège de ma porte, pour mon plus grand soulagement : désormais, seuls vinrent me voir les malades atteints de maux suffisant à ... Read More »

LE TIBET 25

Que faire? La situation était assurément périlleuse pour les magistrats. Allaient-ils choisir le parti de la vérité? Que non… Ils préférèrent la corruption à la loyauté, et entreprirent de conspirer contre le mandarin honnête… Ils subornèrent quelques Chinois miséreux pour qu’ils jurent que cet administrateur leur avait prêté de l’argent public avec intérêt (il était trésorier) et n’hésitèrent pas à ... Read More »

LE TIBET 24

Un Chinois souffrant d’hydropisie m’avait consulté. Je lui avais prescrit du calomel, ainsi que deux ou trois petites doses de digitaline: son œdème avait un peu diminué, il avait retrouvé une partie de sa santé et de son allant d’antan. Un beau matin, son domestique se présenta à notre porte alors que nous nous apprêtions à sortir et dit quelques ... Read More »

LE TIBET 23

Juste avant que nous fussions passés de la grand-salle à la terrasse, l’interprète nous invita à l’attendre un moment sous la galerie pendant qu’il retournerait s’entretenir avec le grand lama. Nous obtempérâmes, et il revint peu après pour me demander si je souhaitais dire autre chose à son maître. Je répondis que j’avais une requête particulière adresser: je le priai ... Read More »