Voyage En Asie 6

LE TIBET 92

Mais revenons à Kum-Bum. On m’y a donné une gentille habitation dépendant d’un des grands Temples du monastère mais complètement isolée, c’est-à-dire que je puis fermer la porte de mon patio donnant sur la cour d’honneur du Temple. Les bâtiments à Kum-Bum sont de style chinois, généralement bien entretenus et d’aspect cossu. Ma demeure comprend un petit patio avec appartements ... Read More »

LE TIBET 91

Pendant que nous étions à examiner des groupes de diables aussi grotesques, pour le moins, que ceux de Callot nous entendîmes retentir, tout à coup, le bruit immense d’un grand nombre de trompettes et de conques marines. On nous dit que le grand lama sortait de son sanctuaire pour aller visiter les fleurs. Nous ne demandions pas mieux; le grand ... Read More »

LE TIBET 90

La veille de la fête, l’affluence des étrangers fut inexprimable. Kounboum n’était plus cette lamaserie calme et silencieuse, où tout respirait la gravité et le sérieux de la vie religieuse; c’était une cité mondaine, pleine d’agitation et de tumulte. Dans tous les quartiers, on n’entendait que les cris perçants des chameaux et les grognements sourds des bœufs à long poil, ... Read More »

LE TIBET 89

En face de l’habitation du kitat lama était le logement des deux missionnaires français: tout à côté de leur chambre était une petite cellule où demeurait modestement un étudiant de seconde année à la Faculté de médecine. Ce jeune lama de vingt-quatre ans était un gros gaillard bien membré, et dont la lourde et épaisse figure l’accusait de faire dans ... Read More »

LE TIBET 88

Quand nous eûmes terminé notre modeste déjeuner, nous sortîmes pour aller emprunter un logement. Sandara le Barbu nous précédait, portant gravement entre ses deux mains le fameux plat de quatre poires. Cette démarche était pour nous si singulière que nous en étions tout honteux. Il nous semblait que tout le monde avait les yeux fixés sur nous. Cependant il n’en ... Read More »

LE TIBET 87

Mais plus on reste longtemps à l’intérieur de ces cours étranges et sacrées, plus le contraste est frappant entre les richesses hors de prix, la sainteté historique de leur contenu, et l’extérieur misérable de l’édifice le plus sacré qui soit dans le vaste domaine du Bouddhisme. Et parmi toutes ces curiosités, la plus impressionnante de toutes est encore la face ... Read More »

LE TIBET 86

Ces trésors sont disposés sur les 3 rayons du khil-khor, et les plus grands objets cachent la statue depuis ses épaules jusqu’à ses pieds. C’est à cette particularité peut-être qu’on peut attribuer l’erreur, assez répandue, que le Jo est debout. D’innombrables colliers d’or, garnis de turquoises, de perles et de corail, traversent sa poitrine. Au-dessus du trône sur lequel il ... Read More »

LE TIBET 85

On ne revient au grand air que pour trouver, à quelques mètres plus loin, l’entrée d’une autre de ces cours où s’ouvrent encore des chapelles qui ressemblent à des catacombes. Elles occupent complètement les murs de cette nouvelle cour intérieure, et, pour l’œil de l’étranger, ne sont pas différentes les unes des autres. Les moines mêmes semblent avoir quelque difficulté ... Read More »

LE TIBET 84

Il est possible qu’un pardon conditionnel ait été obtenu pour avoir visité la ville de Lhassa ou le Potala; mais il n’y aurait pas eu d’excuse pour le malheureux surpris dans les rectangles obscurs et sans fenêtres du Jo-kang. Certainement, ni le plan publié par Giorgi au xviifi siècle, ni aucune des descriptions qui ont paru plus récemment ne permettent ... Read More »

LE TIBET 83

LE POTALA ET LA CATHÉDRALE Ma Shao Yün, dans son Itinéraire tibétain, parle avec admiration «du vert superbe et du jaune éblouissant qui fascinent les yeux en face du Potala». Dans le Ta-Ching-i-tung-chich — où il est écrit que la hauteur totale du monument depuis le sol jusqu’au faîte est de 146 mètres — on dit, avec une plus grande ... Read More »